Revolut : le nombre de clients grimpe à 12 millions

Rien ne semble arrêter Revolut. La néo-banque britannique continue sa trajectoire et recense désormais 12 millions de clients au début du mois de mai 2020. Après avoir dépassé le million de clients en France au début de l’année, la pépite maintient un rythme d’acquisition élevé depuis le début du confinement.

Revolut

Une levée de fonds in-extremis

Alors que crise du coronavirus a durement touché l’industrie financière, Revolut s’en est très bien sorti. La fintech a annoncé à la fin du mois de février une méga levée de fonds de 500 millions de dollars. Avec plus de 800 millions de dollars levés, elle peut attaquer un peu plus sereinement que ses rivales la crise. Selon les dires du fondateur et PDG, elle pourrait même réaliser quelques acquisitions stratégiques dans les mois à venir. Il a laissé sous-entendre qu’il pourrait se développer sur les comparateurs de vols, dans une industrie du voyage qui est ravagée par la crise.

Si Revolut connait un tel succès, c’est parce que tout est simple avec la néo-banque. En l’occurrence, il est possible d’ouvrir un compte (en 8 minutes seulement, sans besoin de devoir scanner, imprimer et compresser un PDF avant de l’envoyer) et d’obtenir une carte de paiement sans frais. Certes, elle sera sans découvert autorisé et à débit immédiat, mais on se dirige clairement vers une tendance à la simplification bancaire.

Tout se gère depuis une application mobile très intuitive qui ne cesse de s’étoffer avec le temps. Revolut a d’abord introduit la possibilité d’acheter des crypto-monnaies, et plus récemment la possibilité d’investir sur des actions. Si l’offre gratuite ne permet pas forcément d’accéder à tous ces services, les deux formules payantes offrent un excellent rapport qualité prix.

Avec plus de 12 millions de clients (principalement en Europe), Revolut est l’un des grands succès de la fintech. Valorisée 5,5 milliards de dollars, c’est une très belle entreprise avec un énorme potentiel. La néo-banque n’a toutefois pas prévu de s’arrêter là puisqu’elle souhaite atteindre les 100 millions de clients à l’horizon 2024. C’est le même objectif que s’est fixé son éternel rival, N26. Cette dernière semble toutefois lutter actuellement puisqu’elle a du mettre une partie de ses effectifs européens au chômage partiel – et elle a dû licencier 10% de son bureau à New York.

Source

Fitbit Pay signe un partenariat avec Boursorama Banque

Depuis son rachat par Google, le géant Fitbit continue activement de se développer. L’un des axes de croissance pour la société américaine n’est autre que le paiement mobile, avec sa solution Fitbit Pay. Cette dernière permet d’utiliser les modèles les plus récents de ses fitness tracker comme alternative à la carte bancaire. Pour cela, il suffit d’enregistrer sa carte directement dans l’application Fitbit, pour que l’appareil (relié en Bluetooth) puisse ensuite payer un achat.

(suite…)

Samsung Galaxy S20, S20+ et S20 Ultra : lequel choisir ?

Samsung a organisé un grand événement à San Francisco pour présenter sa nouvelle génération de smartphones. Les Galaxy S20, S20+ et S20 Ultra sont les trois noms des nouveaux appareils du coréen. Ils prennent la succession des Galaxy S10e, S10 et S10+ avec quelques nettes améliorations. Pour vous aider à trouver lequel de ces Galaxy S20 acheter, et à quel prix, nous vous avons préparé un petit guide.

(suite…)

Apple Pay supporté par 5 nouvelles banques, dont Crédit Mutuel et Crédit Agricole

Ces trois dernières années, la solution de paiement mobile a cru de manière considérable dans l’Hexagone. Imaginée par la célèbre firme Apple, cette solution permet aux utilisateurs d’iPhone de régler leurs achats directement avec leur téléphone – sans avoir à sortir leur carte bancaire. Cette dernière est enregistré dans une application mobile sécurisée sur le smartphone, et ce dernier s’appuie sur la technologie NFC pour opérer les transactions.

Apple Pay

Apple Pay continue à se démocratiser

Certes, le paiement mobile reste un phénomène minoritaire si on le compare au nombre de paiements réalisés tous les ans. A titre d’exemple, ce sont 2 milliards de transactions par carte bancaire et « sans contact » qui ont été réalisées en 2018. En comparaison, ce sont seulement 5 à 6 millions de transactions « sans contact » par téléphone qui ont été réalisées. Si Apple détient la majeure partie de ce segment – il pourrait rapidement se voir dépasser par Samsung Pay ou Google Pay.

Comme leur nom l’indique, Samsung Pay est la solution de paiement pour tous les smartphones du coréen. Google Pay est quant à lui la solution de base pour tous les téléphones qui tournent sous Android. Apple Pay est donc beaucoup plus limité car la part de marché de la marque à la pomme est beaucoup plus limitée, notamment du fait qu’elle se concentre uniquement sur le marché premium.

tDans les 12 à 18 derniers mois, Apple Pay s’est largement démocratisé en France : BNP Paribas et sa filiale Hello bank! qui se sont mis à Apple Pay quelques mois après que Société Générale ait annoncé la compatibilité avec la solution de paiement. Pour ce mois de décembre 2019, c’est au tour des groupes Crédit Mutuel et Crédit Agricole de signer avec la marque américaine : les clients pourront donc bientôt enregistrer leur carte sur l’application Wallet pour obtenir cette alternative au paiement.

Apple dévoile 5 nouveaux partenaires

Pendant très longtemps, Apple a eu du mal à rentrer sur le marché français en raison de barrière et réticences de la part des banques locales. Ceci est du au fait que les banques n’ont pas vu d’un très bon oeil le groupe américain vouloir prélever une commission sur chacune des transactions réalisées avec Apple Pay. Malheureusement, ils n’ont pas vraiment eu le choix – car la pression du grand public pour l’adoption d’une telle technologie est devenue trop forte.

Comme on peut le voir sur le site officiel Apple, ce sont 5 nouvelles banques qui ont décidé pour cette année d’intégrer la solution dans leur offre : CIC, Crédit Mutuel, Crédit Agricole, LCL et la Banque Transatlantique. Dans les mois à venir, elles seront en mesure d’offrir Apple Pay à leurs clients.

Quel CMS choisir pour créer son site internet ?

Ces dernières années, de nombreuses solutions ont vu le jour pour permettre au grand public de créer son propre site internet – sans avoir besoin de compétences techniques pour le faire. Plutôt que de passer par une agence, il est désormais possible de s’appuyer sur l’une des grandes plateformes pour créer son site très simplement.

Wix CMS

La plus connue de toutes n’est autre que WordPress, qui est une solution qui propulse pas moins de 30% de tous les sites internet à travers le monde. Une version gratuite est disponible et permettra à tous ceux qui veulent créer leur site sans frais d’avoir un produit assez intéressant. Une version payante est également accessible, et elle peut largement être personnalisée.

Wix, Squarespace…

Hormis WordPress, il existe beaucoup d’alternatives plutôt intéressantes pour créer son site internet de toutes pièces. Elles sont plus ou moins faciles à prendre en main, et surtout leur prix peut varier sensiblement. Prenons l’exemple de Wix, une plateforme qui est éditée par une société cotée en bourse et qui compte plus de 100 millions de clients. Si nous ne l’avons pas testé, nos confrères de Presse-citron ont donné leur avis sur Wix avec un tutoriel très complet ici. Vous pouvez ainsi retrouver pas à pas la démarche pour créer son site. Ils précisent qu’une version gratuite est disponible, en plus des versions payantes qui offrent davantage de fonctionnalités (comme par exemple la possibilité de créer un site e-commerce).

Si vous ne souhaitez pas passer par Wix ni WordPress, il existe pas mal d’autres solutions alternatives. Pour obtenir un site haut de gamme fait maison, il est possible de se tourner vers la solution Squarespace. Si elle est légèrement plus chère que le reste des acteurs, les templates qui permettent de créer un site sont beaucoup plus poussés.

Un blog basique pour partager ses idées ?

Pour ceux qui veulent vraiment créer un blog basique de tous les jours, il existe aussi des solutions comme Blogger, Weebly ou encore Canalblog. Toutes ces solutions sont gratuites par défaut, et certaines ont une version payante. Mais cela reste très simple, et vous n’avez pas trop à vous en soucier.

Si vous voulez poster des opinions, le meilleur support n’est autre que Medium. Attention, ce dernier est très spécifique puisqu’il est sélectif à l’entrée, et qu’il ne s’agit pas d’un blog à part entière pour celui qui aurait ouvert un compte. C’est un espace sur le site Medium sur lequel il peut s’exprimer.

Dans tous les cas, il n’est plus obligatoire de passer par un développeur aujourd’hui pour ce type de produits basiques. Évidemment, cela ne vous permettra pas d’avoir un site internet entièrement fait sur mesure comme si vous passiez par une agence – mais cela est un bon début. Et compte tenu du prix, cela reste une très bonne solution pour se mettre doucement au web.

Le plein de réductions Bosch pour Prime Day Amazon

Le Prime Day c’est, avec le Black Friday, le moment idéal pour profiter de promotions sur des milliers de produits, comme les Bosch. La marque leader du bricolage propose, en partenariat avec Amazon, des dizaines de promotions sur tous ces produits, allant de la perceuse, à la visseuse en passant par les tronçonneuses.

Pendant Prime Day, Amazon a le droit de vendre à perte comme nous sommes en pleine période soldes. Les produits Bosch ne sont pas vendus à perte, mais ils bénéficient de réductions pouvant aller jusqu’à -55%, ce qui en fait le jour parfait pour s’équiper.

Comme le dit si bien Mohamed Henni « le bricolage wollah ça coûte cher », surtout quand ce sont des produits Bosch. Mais la qualité, ça se paye, et grâce aux Prime Day Amazon les potentiels acheteurs vont faire des économies.

Prime Day Bosch, et les autres

Pour Prime Day, ce sont des milliers de produits qui sont en promotions, comme Bosch, Samsung ou les iPhone XR d’Apple. Pour bénéficier de ces réductions, les clients ont une seule contrainte, être (ou devenir) client Prime. Pour faciliter la tâche, Amazon propose 30 jours d’essai gratuits, le Prime Day étant le jour parfait pour faire tester son service à de nouveaux utilisateurs.

C’est d’ailleurs la raison d’être principale du Prime Day, quand le Black Friday est ouvert à tous par exemple. Cependant, l’événement de novembre propose tout de même des ventes flash en avant premières pour ses clients Prime, qui bénéficient de belles réductions, et évitent les ruptures de stock quand tout le monde se jette dessus.

Pour Prime Day, vous pourrez donc retrouver une grande partie du catalogue de bricolage Bosch, dans la limite des stocks disponibles, bien évidemment. Pour en profiter, vous avez jusqu’à mardi 16 juillet à 23h59, et dans certains cas il faudra être plus rapide, les stocks expirant rapidement comme ça a été le cas sur les iPhone XR en réduction.

Le Prime Day Amazon a débuté, voici les offres flash à saisir

Chaque année depuis trois ans maintenant, le Prime Day est un moment fort pour Amazon qui profite de son anniversaire pour faire de généreuses promotions pour tous ses 100 millions de clients Prime. Pour ceux qui ne le sont pas, il y a toujours une solution pour bénéficier de ces offres flash. Elles ne durent généralement que quelques heures, il faut se dépêcher d’en profiter.

Prime Day

48 heures de ventes flash au Prime Day

Au début du Prime Day, celui-ci ne durait que 24 heures et il s’arrêtait à minuit. Depuis, Amazon a fait évoluer le concept et il s’étale désormais sur deux jours. En France, le Prime Day Amazon a lieu en plein milieu des soldes – mais on ne peut pas dire qu’il rivalise avec ces derniers : en effet, le Prime Day est bien plus généreux, et il a vocation a devenir une sorte de Black Friday en été, et pour les clients Amazon.

Depuis, il y a aussi des concurrents à Amazon qui ont emboité le pas du Prime Day, mais il faut reconnaître qu’ils ont quand même du mal à se positionner face au géant américain. En l’espace de quelques minutes, on a pu voir arriver des deals choc sur des produits aussi populaires que l’iPhone XR, les téléphones Samsung Galaxy S10e ou encore Huawei Mate 20 Pro, ou encore le drone DJI. Au delà de l’électronique, on voit de nombreux deals dans la cuisine avec des marques comme Moulinex ou Tefal qui sont mises en avant.

Pour suivre toutes les offres de ce Prime Day Amazon, nous ne pouvons que vous inviter à aller directement sur la plateforme marchande pour y retrouver les deals valables en ce moment. Il faut savoir que toutes les heures, de nouvelles offres sont mises en ligne. Il faut donc revenir de temps en temps pour voir si vos produits préférés ne sont pas en promotion. S’ils le sont, nous vous conseillons de vous dépêcher afin de ne pas en rater un morceau : les ruptures de stock se font déjà nombreuses, il n’y en aura plus pour tout le monde.

Soldes Amazon : la banque en ligne BforBank donne 150€ de bonus

Qui a dit qu’il n’y avait pas de soldes dans la banque en ligne ? BforBank et Amazon s’engagent à offrir une prime globale de 150 euros à quiconque ouvrira un compte courant dans l’établissement bancaire. En plus des 80 euros en cash reversés par la banque, le cyber-marchand leur donnera un bon d’achat d’une valeur de 70 euros sur son site. L’offre est valable jusqu’au 3 juillet 2019.

Amazon et BforBank

Ouvrir un compte courant chez BforBank

BforBank s’est imposée comme l’une des banques en ligne de référence sur le marché français. L’établissement s’est associé pour les soldes avec Amazon pour offrir un bonus encore plus important à tous ses nouveaux clients. Grâce au code promo AMZ150 qu’il faudra rentrer au moment de l’inscription, les clients pourront obtenir une prime de bienvenue de 150€.

Alors que la banque en ligne BforBank offre en temps normals 80€, c’est donc 150€ qui seront offerts jusqu’au 3 juillet 2019 grâce à une coopération avec le marchand Amazon. Ce dernier reversera 70€ aux clients sous forme d’un bon d’achat qui pourra être dépensé chez lui. Ce bon s’accompagne toujours des 80€ de bonus en cash qui seront versés sur le compte courant du client.

Les soldes chez Amazon et dans la banque en ligne

Pour rappel, la seule condition pour être éligible à un compte chez BforBank est de justifier d’un revenu de 1 200 euros par mois – au minimum. Si tel est le cas, vous êtes alors éligibles à un compte courant gratuit, et une carte bancaire gratuite. Autrement dit, la majorité (sinon la totalité) de vos opérations bancaires sont gratuites – ce qui peut vous faire économiser près de 200€ par rapport à une banque traditionnelle.

Au delà de ce bonus gonflé pour les soldes sur BforBank avec Amazon, les clients de l’établissement en ligne auront accès aux différents services d’épargne et d’investissement de la banque. Ils pourront également profiter des produits bancaires plus classiques comme les crédits. A noter que le service client de BforBank est particulièrement flexible, et qu’il est disponible par téléphone jusqu’à 21h00 le soir.

Pour profiter des soldes sur BforBank et Amazon, c’est ici :

Visiter BforBank