Notre test du jeu Sleeping Dogs

SLEEPING DOGS

Jaquette du jeu Sleeping Dogs

Paru | 17 Août 2012

Genre : Action
Éditeur : Square Enix London Studios
Développeur : United Front Games
Multijoueurs hors ligne : Information inconnue
Multijoueurs en ligne : Non

Compatible PlayStation Move : Non
Compatible 3D : Non

Acheter le jeu Sleeping Dogs Acheter le jeu Sleeping Dogs au meilleur prix

14 membres possèdent ce jeuVoir la liste

11 membres souhaitent avoir ce jeuVoir la liste

Ajouter Sleeping Dogs à ma collection Ajouter Sleeping Dogs aux jeux que je souhaite avoir
Skylanders : Spyro's Adventure Slender The Arrival
Voir la fiche du jeu Sleeping Dogs Ajouter ce jeu à ma collection/liste de souhaits

Miniature du jeu Sleeping DogsA l'origine, le titre développé par United Front Games était édité par Activision et s'appelait à l'époque True Crime : Hong Kong. Malheureusement pour Activision, ce dernier l'a abandonné pour se recentrer sur ses licences phares. C'est à ce moment que Square Enix entre en scène et reprend l'affaire pour nous proposer Sleeping Dogs.


L'histoire, vous la connaissez probablement déjà, mais résumons la tout de même pour les deux du fond : On y incarne Wei Shen, un flic infiltré au sein d'une des Triades les plus redoutées de Hong Kong : Les Sun On Yee. Pour s'y infiltrer, Wei n'ira pas bien loin, il va se servir de Jackie, un ami d'enfance qui est maintenant membre des Waterstreet Boys dirigés par Winston Chu. Ce dernier est également un "Bâton rouge" des Sun On Yee.

C'est alors que commence notre aventure, au départ il nous sera demandé d'effectuer des tâches quelque peu ingrates, mais c'est normal, on doit faire nos preuves ! On va donc s'occuper de récupérer de l'argent auprès de petits commerces, sur un marché, afin d'assurer leur protection ou encore aller remettre les pendules à l'heure de gangs rivaux qui dealent sur notre territoire, etc... petit à petit, notre cher Wei Shen grimpe les échelons et prend de plus en plus d'importance au sein des Triades, en essayant de ne pas oublier notre mission principale, ce qui n'est pas si aisée.

Sleeping Dogs Sleeping Dogs


Jeu de mains, jeu de vilains !
Côté gameplay, Sleeping Dogs met largement en avant le combat au corps-à-corps, offrant pour cette occasion une large palette d’enchaînements. Dans les combats, on retrouve le coup classique des ennemis qui font la queue pour prendre leur dérouillée. D'ailleurs, on distingue plusieurs types d'ennemis, le gars dit "de base" qui se protège peu et offre donc peu de résistance, ensuite vient le balèze, à qui il est difficile d'effectuer des prises et qui se protège, le "gros" qui fait très mal et qui essaie de vous attraper pour vous immobiliser mais qui ne se protège pas, et quelques autres encore. A l'instar d'un Assassin's Creed, on aura la possibilité de contrer les attaques, cependant, le système de combat ne se repose heureusement pas uniquement dessus.

On pourra même se servir de notre environnement pour effectuer des "finish" haut en couleur, lorsqu'on attrape un ennemi, le décor avec lequel on peut interagir brille en rouge, ainsi on pourra jeter nos adversaires dans des bennes à ordures, éclater leur petite tête avec la portière d'une voiture ou encore les embrocher sur une palette de têtes d'espadons.

Sleeping Dogs Sleeping Dogs


Certains ennemis vous attaqueront parfois avec des armes blanches (matraques, couteaux, hachettes, etc...), vous aurez la possibilité de les désarmer et de vous en emparer, seulement, leur utilisation est temporaire. Pour les plus bourrins d'entre nous, il y a aussi certains passages où l'on récupérera une arme à feu, toutefois, vous n'aurez pas la possibilité de la conserver dans votre inventaire. En effet, vous ne serez pas muni d'un arsenal. Chaque arme ramassée remplacera automatiquement celle que vous possédez.

Bien qu'elles soient plus rares, les phases de combats incluant des armes à feu n'en sont pas moins impressionnantes et bien rythmées. On pourra se mettre à couvert et sauter par dessus notre couverture tout en tirant, ce qui nous fera bénéficier d'une sorte de "Bullet Time" bien sympathique. Parmi les autres mécaniques de gameplay on retrouve, en désordre, la possibilité de pirater des systèmes de surveillance, poser des micros pour mettre sur écoute des suspects ou même localiser quelqu'un via la triangulation d'un appel. Tout ceci se fera à l'aide de votre smartphone surpuissant digne des plus grands gadgets de James Bond.

Sleeping Dogs Sleeping Dogs


Eh mec, elle est où ma caisse ?!
Passons à la conduite, autre élément important du jeu, il existe un bon panel de véhicules, de la petite voiture ressemblant à une Smart, à la voiture de course "qui envoie du bois". Conduire est agréable, malgré le fait qu'on ait parfois l'impression que la voiture est une savonnette, on distingue une nette différence entre les différents modèles que l'on pourra croiser. Petit plus, on a la possibilité de donner des coups pour envoyer nos poursuivants dans le décor. Wei peut également sauter de son véhicule lancé à pleine vitesse pour en voler un autre. Mais il n'y a pas que des voitures, il existe aussi plusieurs modèles de motos qui vous permettront de vous faufiler plus aisément entre les embouteillages.

Par ailleurs, sachez qu'à Hong Kong, on roule à gauche ! J'avais parfois tendance à l'oublier, mais un gros camion venait généralement m'aider à ne pas oublier ce détail. Et parlons de la ville, sans pouvoir vous dire si elle a été reproduite avec exactitude, je peux cependant vous dire qu'elle offre son lot de dépaysement. Entre les quartiers pauvres et sales, avec son marché nocturne malfamé, le quartier plus huppé et ses petits jardins et parcs, en passant par le quartier "haut" de la ville, où les plus riches ont élu résidence, pour finir sur les quais où la contrebande et les combats de coqs ont lieu, la zone de jeu est vaste et variée.

Sleeping Dogs Sleeping Dogs


"T'es un flic Wei, ne l'oublie pas !"
Au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire du jeu, notre héros va commencer à douter, à se poser des questions et il nous sera de plus en plus difficile de prendre du recul. Le scénario fait mouche et on a du mal à décrocher de la manette, on veut connaître la suite, venger nos camarades, résoudre notre enquête ... les missions s'enchaînent, sans pour autant nous lasser. Chacune d'entre elles va d'ailleurs remplir deux barres d'expérience : l'une est destinée aux Triades et prendra en compte tous les méchants pas beaux que vous aurez allègrement défoncés ainsi que tout autre méfait à mettre au crédit de votre gang, tandis que la seconde est destinée à la Police et se remplira en fonction de vos "bonnes actions". A chaque niveau gagné, pour chaque barre d'XP, vous pourrez débloquer des compétences ciblées pour chaque partie, côté Triade cela concernera vos aptitudes offensives et défensives et côté Police, ça se focalisera plus sur les armes, comme par exemple désarmer un adversaire sans le combattre.

L'immersion dans l'univers de Sleeping Dogs se fait rapidement, notamment grâce à l'excellent jeu d'acteur des personnages, sachez malgré tout que les voix sont en anglais/cantonnais accompagnées de sous-titres un poil trop petits, ce qui est gênant par moments (lorsqu'il y a une conversation pendant que vous conduisez par exemple), mais le jeu d'acteur est si bon, que le reste n'est qu'un détail.

Sleeping Dogs Sleeping Dogs


Le chien aboie, la caravane passe, mais que se passe-t-il lorsqu'il dort ?
Pour ce qui est de la bande son, il faut avouer que Square Enix n'a pas fait les choses à moitié, les musiques que l'on retrouve sur les radios sont tout bonnement excellentes. Pour une immersion totale, vous pourrez choisir une station passant une musique apaisante, vous savez, celle que l'on retrouve dans de nombreux restaurants chinois. Pour le reste, les autres stations proposent des styles plus classiques, avec du hip hop, du rock, de la musique classique, du jazz et bien d'autres encore.

Quant à l'aspect visuel du titre, on est dépaysé, c'est coloré, flashy à certains endroits, verdoyant à d'autres, cependant on ne peut que remarquer ce sempiternel problème d'aliasing (vous savez cet effet d'escalier) qui, par moment, pique les yeux. Il y a aussi des inégalités dans les textures, certaines ont un très bon rendu tandis que d'autres seront limites floues et grossières, surtout dans certaines cinématiques. Mais dans l'ensemble, ça reste tout de même assez satisfaisant sans pour autant être parfait.

Sleeping Dogs Sleeping Dogs


Sleeping Dogs, en plus de fournir une histoire prenante, propose également de nombreuses activités secondaires qui remplira une troisième barre d'expérience : votre réputation. Cette dernière vous permettra de débloquer divers contenus dans le jeu, tels que des voitures plus puissantes ou encore des vêtements, qui vous octroieront des bonus de combats, entre autre. Au menu de ces missions secondaires, on retrouve des courses illégales façon Fast & Furious, aider des citoyens ou d'autres membres de votre gang, ou même sortir avec des filles (ouhou). Dernier point important, votre barre de vie se régénère d'elle-même mais de moitié, voire un peu moins, il vous faudra donc vous restaurer à l'aide d'un bol de nouilles, de thé ou d'un massage afin de regagner toute votre vitalité.

     
     
http://www.ultimateps3.fr/images/test/17.png
Pour résumer, Sleeping Dogs est un excellent jeu avec un système de combat davantage axé sur le corps-à-corps que les armes à feu. L'histoire est bien ficelée, remplie d'action et de trahison, on a du mal à poser la manette. La bande son est excellente, tant au niveau du jeu d'acteur que des musiques. Cependant, l'IA est parfois à la ramasse et la durée de vie, pour le genre, est tout de même un peu courte.


Points positifs
• Les combats et l'interaction avec les décors durant ceux-ci
• Une ville de Hong Kong vraiment réussie
• L'ambiance
• La bande son
• L'histoire

Points négatifs
• Un poil trop court
• Des inégalités dans les graphismes et une bonne dose d'aliasing
• L'IA

Tom V.