Grand Theft Auto IV : Episodes from Liberty City

GRAND THEFT AUTO IV : EPISODES FROM LIBERTY CITY

Paru | 16 Avril 2010

Genre : Action/Aventure
Éditeur : Rockstar Games
Développeur : Rockstar Games
Multijoueurs hors ligne : Non
Multijoueurs en ligne : Oui, de 1 à 16

Compatible PlayStation Move : Non
Compatible 3D : Non

Acheter le jeu Grand Theft Auto IV : Episodes from Liberty City Acheter le jeu Grand Theft Auto IV : Episodes from Liberty City au meilleur prix

87 membres possèdent ce jeuVoir la liste

14 membres souhaitent avoir ce jeuVoir la liste

Ajouter Grand Theft Auto IV : Episodes from Liberty City à ma collection Ajouter Grand Theft Auto IV : Episodes from Liberty City aux jeux que je souhaite avoir
Grand Theft Auto 4 Complete Edition Grand Theft Auto V

Miniature du jeu Grand Theft Auto IV : Episodes from Liberty CityJaquette du jeu Grand Theft Auto IV : Episodes from Liberty CityGrand Theft Auto : Episodes from Liberty City est une compilation sur PS3 qui regroupe les deux chapitres supplémentaires de GTA IV. Au programme : The Lost and Damned, et The Ballad of Gay Tony.

Vos avis sur ce jeuAvis

Avatar du membre gaelsweden

#1 | Par gaelsweden le 07.02.2012 à 18:30five

Excellent ! L'histoire est très bien pour les deux jeux. Le multi aussi. Mais j'ai un petit faible pour The Ballad of Gay Tony car pour le multi, il y a des parachutes et franchement c'est une très bonne idée d'introduire des parachutes car parfois, je saute sur d'autres immeubles innacsesibles en atterissant avec un hélicopter. Franchement, un jeu A POSSEDER ABSOLUMENT.

Avatar du membre totom337

#2 | Par totom337 le 21.11.2010 à 19:33four

Non seulement ils offrent un contrepoint plutôt amusant, parfois forcé, sur les aventures de Niko, mais ils apportent aussi la touche d'humour et de décalage qui manquaient au jeu original. Que vous optiez à la page de présentation pour Johnny Klebitz, le "sous-chef" d'un gang de bikers baptisé les Lost, ou pour Luis Lopez, l'homme de main de "Gay" Tony Prince, chaque épisode garantit une vingtaine de missions variées, mine de rien assez corsées, avec pas mal de phases en moto dans le cas de Lost, et beaucoup d'objectifs en hélico dans Gay Tony, introduction du base jump oblige. C'est également l'occasion de tâter de nouvelles armes comme le lance-grenades, le P-90 ou les mines de proximité, toujours dans un souci évident de rendre les missions plus variées. Ces épisodes ne corrigent évidemment pas les problèmes de réalisation de GTA IV, et force est de reconnaître que le gameplay des fusillades commence à dater un peu, au point de rendre certains gunfights plus frustrants que véritablement amusants. Mais au vu du contenu proposé - compter au minimum une dizaine d'heures par chapitre, et le double pour tout voir - et de la qualité d'ensemble, Rockstar ne s'est clairement pas moqué de ses fans.