Les banques françaises et leurs placements dans les paradis fiscaux

Et un scandale de plus … Trois organisations non gouvernementales (ONG) ont publié un rapport dans lequel elles accusent les établissements bancaires français de dissimuler une part importante de leurs profits dans différents paradis fiscaux. Dans ce rapport nous pouvons voir que 5 principales banques ont réalisé 5 milliards d’euros de profit dans des paradis fiscaux (pays où les conditions fiscales sont très avantageuses) en 2014.

Les ONG se chargent du dossier

Le Secours Catholique, Oxfam France et Terre Solidaire CCFD n’ont pas la langue de leur poche quand il s’agit de critiquer les banques françaises. En effet, ces trois ONG déclarent que la Société Générale, la BNP Paribas, la BPCE, le Crédit Mutuel CIC et le Crédit Agricole auraient profité des paradis fiscaux pour réaliser un profit de près de 5 milliards d’euros. Ce chiffre représente tout de même 33% des profits générés par des banques en dehors de l’Hexagone. Première destination : le Luxembourg qui totalise 11% des bénéfices occasionnés à l’étranger. Les banques les plus concernées sont la BNP Paribas qui contribuerait à hauteur de 2,4 milliards d’euros en 2014 et la Société Générale à hauteur de 1,3 milliards.

Depuis juillet 2013, ces revenus ne peuvent plus être cachés dans les paradis fiscaux. En effet, la nouvelle loi bancaire française force les banques à publier tous les ans un rapport sur leur activité en détaillant pour chaque pays le nombre d’employés, le chiffre d’affaire,… Cela met fin aux pratiques précédentes des banques qui se contentaient de divulguer uniquement les revenus de leurs filiales.

L’une des destinations préférées des banques serait les îles Caïmans d’après ce nouveau rapport. Les 5 banques précédemment citées disposeraient de 16 filiales dans ces pays alors qu’elles n’y affichent aucun employé… étrange ! Avec aucun employé, elles affichent tout de même 45 millions de bénéfices dans ces filiales… sacrée productivité !

societe generale

Laisser un commentaire